Prêt étudiant : les conditions d’obtention

Prêt étudiants

Une fois le baccalauréat en poche, l’étudiant fera face à un afflux de dépenses plus ou moins important que parfois les petits boulots et les parents n’arrivent pas à combler. En effet, le coût de la vie étudiante ne cesse d’augmenter chaque année : frais de scolarité, logement, nourriture, matériel de travail, équipement informatique… Pour subvenir à ses besoins, l’étudiant pourra opter pour un prêt qui lui est destiné. Comment l’obtenir ?

Zoom sur le prêt étudiant

Il s’agit d’un crédit à la consommation qui est conçu spécialement pour un jeune étudiant afin de lui permettre de financer ses frais de scolarité, sa vie quotidienne ou toutes autres dépenses. D’ailleurs, sachez qu’aucun justificatif d’utilisation des fonds ne sera demandé par l’établissement de crédit. Concernant le remboursement, il sera différé. Cela veut dire que la somme d’argent obtenue ne sera remboursée qu’à la fin des études.

Par ailleurs, le montant du prêt qui sera octroyé à l’étudiant dépend de nombreux facteurs, entre autres, le coût de la formation, mais surtout la rémunération attendue sur le marché du travail. Cela explique le fait que le prêt accordé peut être différent en fonction de la filière choisie. On peut, par exemple, voir que les formations comme le commerce, l’ingénierie, les instituts d’études politiques… auront la possibilité d’emprunter des montants plus importants que les autres formations.

Vous devez savoir que chaque établissement bancaire propose différentes offres concernant les montants, les modalités de crédit, la durée du remboursement, les garanties et les taux d’intérêt. Il est donc conseillé de trouver le meilleur prêt pour bénéficier du taux le plus bas. Pour ce faire, il est toujours indispensable d’utiliser un simulateur de crédit.

Répondre aux conditions d’éligibilité

Si de nombreux organismes de crédits et établissements bancaires proposent aujourd’hui des prêts étudiants, il faut savoir que les conditions sont presque les mêmes. Pour que l’établissement de crédit accorde le prêt à un étudiant, celui-ci doit répondre à de nombreux critères imposés par l’organisme. En premier lieu, il doit justifier de sa condition d’étudiant. Ainsi, le dossier doit être composé de certificat de scolarité. Ce document démontre que l’emprunteur est inscrit dans un établissement pour préparer son diplôme de l’enseignement supérieur.

À part cela, la deuxième condition est d’être majeure. L’étudiant doit être âgé de plus de 18 ans et avoir moins de 30 ans au moment de la souscription au prêt. En cas de prêt étudiant garanti par l’État, il doit avoir au plus 28 ans. Une autre condition s’avère que l’étudiant doit être de nationalité dans le pays où il effectue l’emprunt. Dans le cas échéant, il doit justifier qu’il réside sur la contrée depuis plus de 5 ans.

Loin des idées reçues, le prêt étudiant qui est garanti par l’État ne nécessite pas une condition de ressources. Cela veut dire que tous les étudiants, quels que soient les revenus de sa famille, peuvent solliciter le prêt. L’établissement prêteur ne doit donc pas demander une caution parentale ou autre. Il s’engagera à payer les mensualités en cas de défaillance venant de l’emprunteur. Par contre, dans d’autres organismes, les parents ou les tuteurs doivent préparer une caution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *